Jean-Claude martin, photographe agréé Google

Revendiquez !

Par le 17 Jan 2015 dans Web | 2 commentaires

Revendiquez votre page Google Plus !

Malheureusement, Google a tendance à faire disparaître les pages non revendiquées et ceci même si elles contiennent une visite virtuelle Google Maps Business View.

Alors, n’attendez pas, prenez possession de votre page. Ainsi, vous pourrez la faire vivre en publiant des « posts » et des photos.Coche_Fiche_Google_Plus

Mais comment reconnaît-on une page revendiquée ? C’est simple, la présence d’une petite coche comme sur la capture ci-contre est le signe que la page a été revendiquée.

Maintenant que tout ça est bien clair (enfin j’espère !), comment allez-vous faire pour revendiquer votre page Google Plus ?

Là encore c’est simple. Il vous suffit de cliquer sur le bouton “Gérer cette page” qui se trouve en bas de votre page (onglet Infos). Vous serez alors amené(e) à vérifier que les informations d’adresse et de téléphone sont correctes et à valider le fait que vous êtes autorisé(e) à gérer la page en cochant une case.

Gérer_Page-Google_Plus

Vous serez alors contacté :

  • par téléphone (attention, soyez à côté du téléphone de la société afin de répondre, le rappel est immédiat). Un robot vous donnera un code numérique que vous n’aurez qu’à recopier et c’est fini ;

ou

  • par courrier à l’adresse de l’établissement.

Vous avez 15 minutes pour saisir le code reçu par téléphone et 15 jours si celui-ci vous est envoyé par courrier. Ne laissez pas passer le temps imparti… ou bien il faudra relancer la procédure.

Et vous êtes maître de votre page Google Plus. Facile, non ?

Si vous n’avez pas le temps de faire ça vous même, je peux le faire pour vous.
Appelez-moi au 06 95 86 01 86.

 

    2 commentaires

  1. Si vous le faites pour moi, c’est vous qui êtes propriétaire de ma page Google plus ?

    Gilles

    20/01/2015

  2. Non ! Si vous me mandatez pour revendiquer votre page (et éventuellement la gérer), je le fais en votre nom, mais vous en restez le propriétaire, bien sûr !

    mm Jean-Claude Martin

    20/01/2015

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *